Véranda aménagée en salon

Faire construire une véranda

La véranda constitue une plus-value pour tout bien immobilier. Elle permet également d’améliorer son confort et d’optimiser son espace de vie en gagnant une pièce supplémentaire. Mais tout projet de construction d’une véranda nécessite quelques précautions et préparatifs avant de se lancer. Découvrez quels sont les points essentiels à prendre en compte avant de faire construire une véranda.

Faire appel à un spécialiste des vérandas pour concrétiser son projet de construction

Pour un tel projet, il est fortement recommandé de s’adresser à une entreprise spécialisée dans la conception, la vente et l’installation de vérandas. Un expert est à même d’orienter son choix vers un modèle adapté à ses besoins et à son bâti. Cela passe notamment par des critères précis :

  • la surface d’occupation au sol ;
  • la disposition de la structure : pose attenante à la maison ou intégrée au bâti, sans oublier l’exposition pour profiter d’un apport lumineux optimal ;
  • la stabilité et la viabilité du terrain ;
  • l’usage de la véranda : salon, salle de jeux, jardin d’hiver…

Chacun de ces facteurs est déterminant pour bénéficier d’une structure adaptée à des besoins précis tout en respectant l’architecture et l’agencement de sa demeure.

Les démarches à réaliser avant l’installation de sa véranda

Bien préparer la construction de sa véranda, c’est aussi s’informer sur la réglementation locale en vigueur. Avant d’entreprendre le chantier, il est indispensable de se renseigner auprès de la municipalité afin de consulter le PLU (Plan Local d’Urbanisme), ainsi que le POS (Plan d’Occupation des Sols). Ces formalités sont également essentielles si des restrictions particulières s’appliquent, comme un site protégé ou classé. Pour les structures inférieures à 5 m², aucune démarche n’est requise. Si la surface au sol ne dépasse pas 40 m², une simple déclaration préalable de travaux est demandée. Attention, la superficie habitable totale ne doit pas excéder 170 m². Dans le cas contraire, un permis de construire est exigé pour toute installation supérieure à 20 m². Cette dernière autorisation vaut pour les vérandas supérieures à 40 m².

Les éléments à prendre en compte pour bien respecter son budget

Afin que le prix de votre véranda respecte le budget établi à l’avance, il est important de vérifier certaines caractéristiques du modèle. Cela passe notamment par les matériaux. Le vitrage peut être en verre, en plexiglas ou même en polycarbonate pour la toiture. Quant à la structure, elle peut se décliner en bois, en aluminium, en acier ou en PVC. À cela s’ajoutent d’éventuels éléments fonctionnels, comme le nombre d’ouvertures, le système d’aération ou les possibilités d’intégration des équipements électriques et de chauffage.