temps séchage chape

Quel est le temps de séchage d’une chape pour marcher dessus ?

Vous avez réalisé une chape en béton pour des travaux dans votre habitation ? Sachez qu’avant d’entreprendre l’avancée des travaux, vous allez devoir respecter un temps de séchage de la chape. Pourquoi ? Combien de temps ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce sujet.

Pourquoi faut-il respecter le temps de séchage d’une chape ?

temps séchage chape

Une chape en béton traditionnelle se compose de trois éléments : ciment, eau et sable. Mélangés, ces trois éléments permettent d’obtenir une chape solide et résistante, capable selon ses dimensions et son épaisseur de supporter plusieurs centaines de kilos. Lors du mélange du ciment avec l’eau et le sable, une réaction chimique se produit. C’est cette réaction chimique qui définit la résistance de la chape. Si cette dernière est piétinée avant d’avoir eu le temps de sécher, sa résistance sera moindre. Il est donc impératif de respecter le temps de séchage d’une chape pour ne pas mettre en péril la solidité de la structure.

Au bout de combien de temps peut-on marcher sur une chape ?

Difficile de donner une réponse universelle à cette question. Le temps de séchage d’une chape pour marcher dessus dépend en effet de plusieurs facteurs parmi lesquels :

  • le type de chape,
  • les conditions météorologiques,
  • l’épaisseur de la chape.

On distingue par exemple les chapes de carreleurs (aussi appelées chapes maigres) des chapes traditionnelles. Il est par ailleurs évident que le temps de séchage d’une chape de 3 cm d’épaisseur sera moins long que le temps de séchage d’une chape deux fois plus épaisse. En été, les chapes sèchent enfin logiquement plus rapidement qu’en hiver.

La règle générale

En règle générale, il est conseillé de respecter un délai de 48 heures avant de marcher sur une chape. Ce délai peut toutefois être abaissé à 24 heures, sous réserve de prendre quelques précautions. Si rien ne vous oblige à marcher sur votre chape avant 48 heures, inutile de prendre le moindre risque (c’est encore mieux si vous pouvez patienter jusqu’à 3 ou 4 jours). Si vous êtes contraint de marcher sur votre chape entre 24 et 48 heures après sa réalisation, marchez dessus délicatement. À noter que ce temps de séchage moyen d’une chape pour marcher dessus ne vaut pas pour la chape fluide. Liquide et rejetant d’importantes quantités d’eau, ce type de chape nécessite en moyenne une semaine complète avant de pouvoir marcher dessus sans risque.

Un délai plus long pour poursuivre les travaux

Si vous pouvez aisément marcher sur une chape maigre pour poser votre carrelage 1 à 2 jours après sa réalisation, il est important de ne pas aller trop vite dans la poursuite des travaux et de l’aménagement de votre logement. Il est ainsi vivement conseillé d’éviter de poser des meubles lourds sur une chape encore « fraîche ». De la même manière, il est recommandé de patienter plus longtemps pour la pose d’un parquet. L’humidité qui se dégage de la chape risque en effet de faire gondoler le parquet s’il est posé précocement.